PRÉVENTION DES RISQUES

 

MESURES DE PRÉCAUTION GÉNÉRALES

Avant de lire les mises en garde générales contre les risques, nous aimerions souligner qu’il est toujours conseillé aux investisseurs inexpérimentés de consulter un expert financier de confiance. Ne jamais mettre  » tous ses œufs dans le même panier «  et étudier en détail notre offre et les profils de risque des placements. Vous ne devriez jamais investir plus de 5 % de votre actif net dans des produits individuels présentant un profil de risque élevé. L’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) apporte son soutien et ses conseils sur la manière d’évaluer correctement les offres des prestataires individuels et non réglementés. Vous pouvez toujours nous contacter si vous ne vous sentez pas en sécurité ou si vous avez des questions. Nous sommes toujours heureux de vous aider !

AVERTISSEMENT SUR LES RISQUES AUX PROPRIÉTAIRES DE LA FRANCHISE DU OWNERS CLUB

Le Owners Club représente un modèle d’investissement en fonds propres. L’investisseur devient actionnaire d’une société de franchise Le Bijou opérationnelle, indépendante et à part entière. Le Owners Club ne garantit pas un taux minimum de rendement ou de liquidité. Votre capital est à risque et la perte totale du capital investi peut en résulter. Les termes et conditions sont exclusivement selon le prospectus de vente officiel, disponible chez Le Bijou. Avant de choisir un placement, lisez attentivement les avertissements de risque ou, en cas de doute, consultez un expert financier de confiance. Veuillez noter que l’information sur le rendement historique ou projeté n’est pas un indicateur fiable des bénéfices ou des pertes futurs.

CAUTIONNEMENTS DE MISE EN GARDE CONTRE LES RISQUES

Les termes et conditions sont exclusivement conformes au prospectus officiel des obligations, disponible sur le site Le Bijou. Avant de choisir un placement, lisez attentivement les avertissements de risque ou, en cas de doute, consultez un expert financier de confiance. Comme pour tout investissement, les investissements immobiliers peuvent également inclure la perte (complète) du capital investi. Veuillez noter que l’information sur le rendement historique ou projeté n’est pas un indicateur fiable des bénéfices ou des pertes futurs.

AUTRES RISQUES TYPIQUES

Outre les informations contenues dans les Bulletins officiels, les acheteurs potentiels doivent examiner attentivement les facteurs de risque suivants avant d’acheter des actions A ou B (Owners Club Franchise Structure) ainsi que des obligations. La survenance d’un ou plusieurs des risques décrits dans les facteurs de risques énumérés ci-dessous, ou de tout risque supplémentaire dont Le Bijou Holding AG et ses filiales n’ont pas encore connaissance ou qu’elles ne considèrent pas actuellement comme pertinents, peut, seul ou en combinaison avec d’autres risques connus ou inconnus, avoir un impact négatif sur la situation économique et financière de la Société. En particulier, si un ou plusieurs de ces risques se matérialisent, le cours de l’action peut chuter et les investisseurs peuvent perdre tout ou partie de leur investissement. Nous ne conseillons donc jamais d’investir une partie substantielle de votre patrimoine dans un seul produit.

Les risques énumérés ci-dessous ne doivent pas être considérés comme une liste exhaustive des risques possibles. Leur ordre ne dit rien non plus sur leur signification, leur probabilité ou leur pertinence.

Antécédents manquants

Les sociétés de franchise n’ont pas d’antécédents au moment de leur lancement. Il n’y a pas d’antécédents pour donner l’assurance que l’activité prévue des sociétés de franchise sera couronnée de succès, à savoir que les objectifs de rendement ou de croissance des sociétés de franchise peuvent être atteints.

Risques économiques et risques commerciaux et de marché généraux

La situation économique générale/le caractère cyclique de l’économie

Le Bijou Holding AG et ses filiales sont soumises aux conditions économiques et politiques générales, telles que la croissance économique, l’inflation et l’attrait des sites en termes de concurrence nationale et internationale. Une dégradation de l’environnement ou des perspectives économiques ou du climat politique est possible à tout moment et peut entraîner une baisse de la demande de locaux résidentiels et commerciaux, ce qui peut entraîner une baisse des revenus locatifs et/ou une baisse de la valorisation des biens immobiliers. Ces facteurs peuvent avoir une incidence défavorable sur les activités de la Société et avoir une incidence négative sur ses activités, sa situation financière et ses résultats.

Le succès économique de Le Bijou Holding AG et de ses filiales dépend essentiellement d’une utilisation minimale des appartements loués ou d’un nombre minimal de nuitées. Par conséquent, le succès économique de la Société exige, en particulier, une répartition équilibrée des clients en termes de voyageurs d’agrément et d’affaires, ainsi que des clients internationaux et nationaux. Cet équilibre réduira au minimum le manque à gagner d’un segment de visiteurs dominant. Pour ce faire, il faut un tourisme et un site économique attractifs et compétitifs, à savoir les villes de Zurich, Zoug, Lucerne, Berne, Bâle ou Genève. Par conséquent, les risques liés aux déplacements locaux et mondiaux pourraient avoir une incidence négative sur les activités de la Société.

Financement et variation des taux d’intérêt

Le Bijou Holding AG et ses filiales s’appuient dans une large mesure sur des ressources financières sous forme de dettes ou de fonds propres pour mener à bien leurs activités commerciales. La volonté des investisseurs de fournir des capitaux d’emprunt à la Société ou d’investir dans les capitaux propres de la Société dépend non seulement du succès de la Société, mais aussi de la position générale des marchés financiers. Si la Société n’est pas en mesure d’obtenir le financement nécessaire, tous les projets ciblés ne seront pas mis en œuvre, ce qui pourrait avoir une incidence négative sur les activités et les résultats. La Société s’efforce d’éviter que les taux d’intérêt négatifs ne soient répercutés par les institutions financières sur ses clients ; toutefois, des taux d’intérêt négatifs sur les soldes bancaires de la Société ne peuvent être exclus, ce qui pourrait avoir un impact négatif sur la situation financière de la Société.

Risque de marché sur le chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires de la Société est constitué dans une large mesure de revenus récurrents provenant des nuitées. Celles-ci sont sujettes à des fluctuations dues à l’évolution des loyers du marché, à la faible solvabilité des hôtes/locataires, à la proportion de logements vacants et à d’autres facteurs liés à la location d’immeubles. Il est également possible que les revenus locatifs ne puissent pas être entièrement ajustés à un niveau d’intérêt croissant ou qu’en cas de changement de locataire, les baux ne puissent être maintenus dans les mêmes conditions qu’auparavant. La perte d’un ou de plusieurs locataires importants peut entraîner une diminution importante des revenus de la Société. Tous ces facteurs peuvent avoir une incidence négative sur les liquidités et les activités de la Société.

Conversion/nouvelle construction de l’immeuble

L’activité de construction en général, de la planification de la construction à la construction elle-même, comporte des risques tant dans la construction de nouveaux bâtiments que dans la conversion de biens immobiliers, auxquels la Société elle-même peut également être exposée. En particulier, les permis de construire peuvent être retardés par des objections, ce qui peut entraîner des coûts supplémentaires dans le cadre du projet de construction, par exemple en raison d’investissements supplémentaires. En outre, des objections peuvent signifier que les projets de construction ne peuvent pas être réalisés ou ne sont pas réalisés comme souhaité. La construction comporte un risque de coûts de construction plus élevés que prévu à l’origine ou de défauts structurels importants entraînant des coûts supplémentaires. En outre, il est toujours possible qu’en raison de tels retards ou problèmes, les engagements financiers soient retirés ou offerts à des conditions moins favorables. Dans le pire des cas, la Société pourrait ne pas trouver de financement de remplacement pour un projet de construction.

Risques environnementaux

Les sites contenant des sites contaminés au regard des lois environnementales peuvent avoir un impact négatif sur l’avancement technique, opérationnel et financier d’un projet de construction. Au moment de l’achat et de l’évaluation, l’état de la contamination du site peut être inconnu et peut être découvert plus tard, ce qui ne peut jamais être exclu. Il est donc possible que des rénovations aux propriétés existantes soient nécessaires, ce qui aura une incidence négative sur les bénéfices de la Société.

Force majeure

Les catastrophes naturelles causées, par exemple, par des événements naturels tels que les tremblements de terre, les tempêtes, les guerres ou les actes terroristes, les actes de sabotage, etc. peuvent avoir un impact négatif sur la valeur des propriétés et, par conséquent, sur l’activité, les finances et les bénéfices de la Société. 4.5 Dépendance à l’égard des personnes et des partenaires contractuels

Dépendance vis-à-vis du Conseil d’administration et de la Direction Générale

Le succès économique de Le Bijou Holding AG et de ses filiales dépend, dans une large mesure, de l’expérience et des connaissances du conseil d’administration et des administrateurs, dont le conseil d’administration gère la Société. Il est toujours possible que certains ou tous les membres actuels du conseil d’administration soient remplacés par de nouvelles personnes, ce qui pourrait avoir un effet négatif sur les activités commerciales et les résultats commerciaux de la Société.

Dépendance vis-à-vis des partenaires contractuels

La Société travaille en étroite collaboration avec des partenaires locaux et internationaux pour identifier des projets potentiels. La relation contractuelle avec ces partenaires n’est pas exclusive. Par conséquent, il est toujours possible que les partenaires ne fournissent pas de renseignements sur les possibilités de projets intéressants à la Société, mais plutôt à ses concurrents. La Société travaillera avec des entreprises et des fournisseurs de services nationaux et internationaux pour créer et mettre en œuvre des projets. La Société compte sur la qualité du travail de ces partenaires. Toutefois, il est toujours possible que des erreurs surviennent lors de la création et de la mise en œuvre des projets, ce qui pourrait avoir une incidence négative sur les activités commerciales de la Société.

Dépendance à l’égard du propriétaire

En ce qui concerne le bail existant, les sociétés de franchise ont l’intention de reprendre les immeubles locatifs de Le Bijou HRM. Par conséquent, la Société s’appuie sur l’existence du contrat de location pour exploiter les immeubles locatifs, ainsi que pour se conformer aux obligations du propriétaire en vertu du contrat de location. Il y a un risque que la propriétaire ne s’acquitte pas de ses obligations en vertu du contrat de bail ou qu’elle ne le fasse pas en entier. Par conséquent, la Société pourrait ne pas être en mesure d’exploiter les immeubles locatifs ou pourrait ne pas être en mesure de le faire de la manière souhaitée. De plus, en vertu du contrat de location, le propriétaire a le droit d’ajuster le loyer en fonction des conditions du marché au moment de la levée de la première option et/ou de la deuxième option avec la société. Par conséquent, il existe un risque d’augmentation subséquente des loyers, ce qui pourrait avoir une incidence négative sur la rentabilité de la Société.

Dépendance à l’égard de la MRH du Bijou

Les sociétés de franchise ont l’intention de conclure un accord de franchise avec Le Bijou HRM pour exploiter les immeubles locatifs selon le système Le Bijou. Il y a un risque que la MRH Le Bijou ne remplisse pas ses obligations en vertu du contrat de franchise ou qu’elle ne le fasse plus selon les normes requises. Il existe également un risque qu’ils résilient le contrat de franchise avec la Société. Cela signifierait que la Société perdrait tous les droits d’utilisation du Système Le Bijou en cas de résiliation. Par conséquent, les immeubles locatifs ne pouvaient plus fonctionner sous le système Le Bijou.

Non-concurrence et sanctions

Les Sociétés Franchisées sont soumises à une obligation de non-concurrence en vertu de l’accord de franchise avec Le Bijou HRM pendant la durée du contrat et pour les deux années suivantes. La Société est donc limitée dans ses activités commerciales et ne peut développer, proposer ou exécuter des offres comparables dans le segment des prix élevés pendant la durée du contrat de franchise et pendant deux ans après sa fin en dehors du Système Le Bijou. C’est ce que prévoit la clause de non-concurrence. Dans le cas contraire, ils enfreindraient cette clause, ce qui pourrait avoir un impact négatif sur l’activité et la rentabilité de la société de franchise. Pour chaque violation individuelle de la clause de non-concurrence, ainsi que de l’obligation de confidentialité, une amende de CHF 50’000 (hors TVA) sera appliquée. Le paiement de la pénalité contractuelle ne dispense pas la société de franchise du respect de l’obligation de confidentialité et de l’interdiction de concurrence.

Dépendance à l’égard de l’évolution de la législation

Des modifications futures aux lois et règlements nationaux et internationaux pourraient avoir une incidence sur les coûts et les produits et, par conséquent, sur les résultats commerciaux et les activités commerciales de la Société. En Suisse, pour les sociétés immobilières, il s’agit en particulier des lois et règlements en matière de droit fiscal, de droit locatif, d’urbanisme, de construction et de protection de l’environnement, ainsi que de l’acquisition de biens immobiliers par des personnes à l’étranger, qui pourraient avoir une influence significative sur les finances et les résultats de la Société.

Développements futurs incertains

Les déclarations prospectives, c’est-à-dire les déclarations qui ne sont pas uniquement basées sur des événements historiques, sont publiées sur ce site Web. Ces déclarations prospectives comprennent, sans s’y limiter, des déclarations concernant la performance financière, la stratégie, les plans, les objectifs et les affaires futures de Le Bijou Holding AG et de ses filiales. Ces déclarations prospectives sont basées sur les hypothèses et attentes de Le Bijou Holding AG et de ses filiales et impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui peuvent rendre ces déclarations incorrectes. De plus, les informations prospectives peuvent différer des résultats réels. Les facteurs importants qui pourraient faire que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux qui figurent dans les informations ou qui en découlent comprennent, entre autres, la capacité des sociétés à mettre en œuvre leur stratégie commerciale, la situation financière et la liquidité des sociétés, les changements des marchés mondiaux et régionaux, les fluctuations monétaires et autres facteurs auxquels le prospectus officiel (disponible sur Le Bijou) renvoie.

Merci !